paysage enneigé aquarelle

Je vous propose de réaliser une aquarelle d’un paysage enneigé !

paysage enneigé aquarelle

La neige est un thème récurrent dans les paysages à l’aquarelle. La délicatesse des teintes claires et la subtilité de lumière qui se dégage de ces paysages font incontestablement de l’aquarelle un des grands favoris pour les reproductions.

 

Cette aquarelle sera de petit format, au début je voulais prendre celui d’une carte postale, ce qui aurait permis à ceux qui le souhaitaient de l’envoyer aux proches pour leur souhaiter vos meilleurs vœux tout en leur laissant voir ce dont vous êtes capables (pour peu que votre peinture soie réussie :D) mais le très petit format comporte des contraintes également, je suis donc repassé à un format un rien plus grand environ un A5.

 

 

Vous trouverez ci-dessous les différentes étapes, en image, vous permettant d’arriver à un résultat similaire.

 

 

paysage crayonné
Le paysage est dessiné avec un crayon ni trop sec ni trop gras, HB, B ou 2B
premier lavis de fond
Un premier lavis bleu est appliqué pour le ciel.
Essayez de ne pas dépasser dans le paysage.
premier lavis sec
Une fois le lavis du ciel bien sec, posez un second lavis bleu, très clair, sur toute la surface du papier.
Une troisième couche de bleu est posée sur le haut du ciel. Faites-en disparaitre les bords les plus visibles, il suffit de repasser sur ces bords avec un pinceau légèrement chargé d'eau claire,  rincez le régulièrement lors de cette opération.
Avec un bleu, vous pouvez commencer à peindre les bords enneigés de la rivière.
Avec un gris profond, j'apporte quelques zones plus sombres dans le ciel, ici encore, à l'aide d'un second pinceau imprégné d'eau claire j'adoucis les bords de ces zones.
Ce gris profond me sert également à donner une première couche de couleur sur la rivière.
Une nouvelle couche de bleu, bien sombre, est posée dans le ciel, cette fois les zones plus claires sont obtenues en tamponnant la peinture encore humide avec du papier essuie-tout.
A présent, la petite maison est mise en couleur, j'utilise ici de la terre de sienne.
Un gris presque noir est utilisé pour la rivière et l'ajout d'un détail sur la maison.
Une couche d'eau est passée sur le bas du ciel, cette zone humide me permettra de peindre un horizon diffus.
Une couche de couleur sombre est appliquée le long de l'horizon, dans la zone encore mouillée, très vite la couleur posée se diffuse.
Alors que la couleur posée juste avant a presque disparue, j'applique une nouvelle couche dans le bas de l'horizon, cette fois c'est une couche de bleu.
Une première approche des sapins est réalisée dans un gris coloré bien sombre.
La touche finale est apportée avec les arbres, les sapins sont mis en forme, puis les arbres sur l'avant de la scène.
Pour terminer, à l'aide de gouache blanche je simule la neige sur les branches des arbres et je place les ombres des arbres.